Auvers-sur-Oise en 5 idées de sorties estivales

Culture / Tourisme :

Cet été, partez à la découverte du territoire d’Auvers-sur-Oise en 5 propositions

Des idées de sorties empreintes d’authenticité à 30 km de Paris

 

Auvers-sur-Oise, le 19 juillet 2018 - Jusqu’en octobre, ce petit village du Val d’Oise célèbre pour avoir accueilli plusieurs peintres impressionnistes au XIXème siècle dont Vincent van Gogh les derniers mois de sa vie, propose de nombreuses animations à faire en toute liberté ou accompagnés de guides experts dans des lieux authentiques et inspirants afin de découvrir la ville sous un autre regard.

Cespropositions se rajoutent à celles de la Saison touristique et culturelle « Sur les pas des Illustres : aux sources de l’Impressionnisme » qui bat actuellement son plein et se poursuit jusqu’au 4 novembre. Sous très haute influence impressionniste, la saison culturelle et touristique d’Auvers-sur-Oise 2018 résonne des pas de ses peintres : Corot, Daubigny, Daumier, Gachet, Van Gogh, Boggio, etc. au détour d’une ruelle fleurie bordée de maisons de pierre, d’un champ où balancent les blés ou bien au bord de la rivière où se côtoient marcheurs, peintres, joggeurs, familles et touristes venus du monde entier. Une programmation foisonnante mêlant animations sur les rives de l’Oise, expositions et visites de lieux emblématiques.

Florilège des meilleures propositions entre culture et tourisme, indoor et de plein air, sur terre ferme et sur l’Oise dans un village authentique à seulement 30 km de Paris.

 

******************

 

Proposition 1 – Pénétrer l’intimité des lieux de vie et de travail des peintres

Jusqu’au 4 novembre

Géographiquement proches, une marche d’une dizaine de minutes seulement sur le « Chemin des Peintres », permet aux visiteurs de relier chacune des troisMaisons des Illustres dans leurs écrins jardiniers : la Maison-Atelier Boggio et la Maison du docteur Gachet, nouvellement labellisées par le ministère de la Culture et la Communication en 2018, ainsi que La Maison-Atelier Charles François Daubigny (labellisée en 2015). A noter que La ville d’Auvers-sur-Oise est l’unique commune d’île de France, à l’exception de Paris, à réunir trois Maisons des Illustres.

Dans le cadre de la Saison touristique et culturelle « Sur les pas des Illustres : aux sources de l’Impressionnisme »

 

Illustres-Daubigny-Boggio

La Maison-Atelier de Daubigny, L’Atelier, côtécheminée (crédit : ColombeClier-MCC) – La Maison-Atelierd’EmileBoggio(crédit : Xavier Boggio)

 

Proposition 2 - Marcher sur les pas des Impressionnismes

Les dimanche 19 août, 16 septembre et 14 octobre

Du « Chemin des Peintres » au champ de blé aux corbeaux, puis le long des berges de l’Oise, L’Office de Tourisme propose de s’immerger lors d’une visite guidée dans la beauté des paysages auversois transcendée par les maîtres de l’impressionnisme : Cézanne, Pissarro, Van Gogh et Daubigny. Plus d’infos ici

Groupe-visite

Proposition 3 - Aller à la plage ramasser des coquillages

Le samedi 25 août

C’est un petit bond de quelques millions d’années que le guide proposera, lorsque la mer était au dessus de nous. Les thèmes abordés seront la géologie, la formation des paysages et l’intervention de l’homme sur les paysages, dès les Véliocasses avec l’agriculture. Plus d’infos ici

 

carriere-aux-coquillages-Auvers

 

 

Proposition 4- Partir à la recherche du tableau perdu

Grâce au Geocaching, l’Office du Tourisme propose de partir sur les traces de Vincent van Gogh à la découverte d’Auvers-sur-Oise.Le principe ? Une chasse au trésor des temps modernes, le but étant de trouver un trésor ou « une cache », grâce aux coordonnées GPS obtenues en répondant à des questions. Plus d’infos ici

 

geocaching-Auvers

 

 

 

Proposition 5 - Flâner au bord de l’Oise et découvrir le « Botin », bateau-atelier de Daubigny

A partir du 15 septembre

Charles François Daubigny a été le premier peintre à concevoir et utiliser un bateau-atelier pour s’approcher au plus près de la rivière et renouveler les perspectives. En 1856, il fait équiper un bateau de passeur (8,50 m de long sur 1,80 m de large) d’une cabine de proportions confortables (1,75 m de haut sur 2,20 m de long). Pour la navigation, pas de moteur mais un mât, une voile et trois paires d’aviron ont été prévus. Cet atelier flottant est lancé l’année suivante et baptisé « Le Botin ».

Reconstruire le bateau-atelier de Charles François Daubigny était le rêve de la famille Raskin-Daubigny, descendants du peintre. En 2017, à l’occasion du bicentenaire de la naissance de l’artiste, la ville d’Auvers-sur-Oise a donc lancé la reconstruction de son premier bateau-atelier, le Botin, à partir des plans d’origine les plans d’origine.Le 15 septembre 2018, lors des Journées Européennes du Patrimoine, le « Botin », sera officiellement mis à l’eau.

Il est également possible de profiter de la belle vue au bord de l’eau en s’installant le temps d’une pause au Belvédère, le long de l’Oise…

Rappelons que le patrimoine auversois est aussi riche d’un patrimoine fluvial qui au XIXème siècle attira nombre de citadins venus profiter d’une villégiature à la campagne et des joies du canotage, de la baignade, des pique-niques et des guinguettes … Fleurirent ainsi casino, auberges et plages depuis disparus.

Dans le cadre de la Saison touristique et culturelle « Sur les pas des Illustres : aux sources de l’Impressionnisme »

 

Illustres-Botin

 

Le Botin exposé sur le parvis de la Mairie en 2017 pour les Journées Européennes du Patrimoine / Barques et figures au bord de l’Oise (tableau de Vincent van Gogh)

 

Et aussi…

-17 itinéraires de randonnées pédestres aussi authentiques qu’identitaires (version papieren vente à l’office de tourisme ou téléchargeable sur www.tourisme-auverssuroise.frou sur MyBalade).

-1 boucle vélo de 33 km jouxtant l’avenue verte Paris/Londres, en pleine campagne pourrespirer à pleins poumons.

-1 Chemin des Peintres à Auvers-sur-Oise, itinéraire culturel historique des plus grands peintres paysagistes, pré-impressionnistes, impressionnistes et post-impressionnistes réparti sur l’ensemble de la commune.

-Informations pratiques et autres activités proposées ici.

-Et bien sûr, on ne va pas à Auvers-sur-Oise sans passer par l’Auberge Ravoux, dite « Maison de Van Gogh », dernier domicile de Vincent van Gogh (1853-1890). Située au cœur du village d’Auvers-sur-Oise, la mansarde de Van Gogh, lieu de mémoire classé Monument Historique en 1985, est aujourd’hui l’unique chambre où vécut Van Gogh conservée dans son état originel. C’est en effet elle qui abrite la fameuse chambre n°5 du peintre. C’est aussi à l’Auberge Ravoux, fleurie de tournesols, de dahlias jaunes, et décorée pour l’occasion avec les dernières toiles de l’artiste, que son frère Théo organisa la cérémonie de funérailles.

 

A voir à faire dans le cadre de la Saison touristique et culturelle « Sur les pas des Illustres : aux sources de l’Impressionnisme »

-L’exposition « Impressions marines »présente jusqu’au 26 août plus de 80 œuvres entre paysages et travailleurs de la mer au Musée Daubigny. Dans le cadre de la saison culturelle 2018 d’Auvers-sur-Oise, le musée rend hommage à Charles François Daubigny et aux peintres qui ont travaillé à ses côtés. Les artistes présentés, Courbet, Dupré, Boudin, Corot […] sont mis en regard avec l’œuvre de l’artiste contemporain Patrick Le Corf qui s’inspire de Charles François Daubigny et de Jules Dupré.

-Le Château d’Auvers-sur-Oise abrite un parcours immersif intitulé « Vision Impressionniste, Naissance et Descendance » ; une nouvelle façon de voir et d’appréhender la peinture. Depuis sa naissance dans la peinture anglaise du XIXème siècle jusqu’à ses influences sur l’art abstrait du XXème siècle, l’histoire de la peinture impressionniste est contée par le comédien Jacques Gamblin au fil de huit espaces. Le spectateur est invité à l’immersion dans les œuvres, projetées en grand format, au plus près de la touche impressionniste.

-Jusqu’au 28 octobre, le musée de l’Absinthe dévoile sa collection unique et authentique d’objets faisant partie de l’art de la table nécessaires au rituel de consommation. La visite est complétée par l’exposition de dessins de presse, eaux-fortes et tableaux sur le thème de l’absinthe que l’on appelait alors « la Fée verte ».

 

Retrouvez ici le dossier de presse de la saison touristique et culturelle « Sur les pas des Illustres : aux sources de l’Impressionnisme »