Equipements routiers : Dominique Mondé Prdt du CEN TC 226

Dominique Mondé, Vice-Président du Syndicat des Equipements de la Route, élu à la Présidence du Comité Européen de Normalisation des Equipements de la Route

Paris, le 3 mai 2017 – Dominique Mondé, Vice-Président du Syndicat des Equipements de la Route (SER) a été élu pour un mandat de 3 ans à la Présidence du Comité Européen de Normalisation des Equipements de la Route (CEN TC 226) qui a pour mission de préparer les normes et spécifications techniques dans le domaine des équipements routiers. Il présidait déjà, et ce depuis sa création, la commission de normalisation française sur la régulation du trafic routier. Les intéractions entre équipements de la route et véhicule autonome constituent un axe de travail prioritaire.

Etre en avance sur le monde de demain

L’un des grands axes de travail du CEN TC 226 tournera autour de la capacité du monde de la route, et en particulier des équipements routiers, à pouvoir communiquer avec les voitures autonomes. Un sujet par ailleurs cher au SER dont Dominique Mondé est le Vice-Président, comme en témoigne le démonstrateur qui sera construit par le Syndicat en partenariat avec la FIEV à l’occasion du Salon Equip Auto en octobre prochain. À cet effet, l’ensemble des comités techniques européens du CENT TC 226 ont déjà été consultés pour présenter leurs travaux en vue de valider la capacité du monde de la route à communiquer avec les véhicules connectés.

Dominique Mondé : « Cette nomination est un message fort envoyé à la profession. Celui du renouvellement pour atteindre un challenge important, celui des équipements de la route au service du véhicule connecté. C’est également une nomination pleine de sens pour le Syndicat des Equipements de la Route dont je suis le Vice-Président : le SER s’est en effet volontairement, et ce depuis des années, inscrit dans une démarche normative proactive et influente. Nous menons de nombreuses opérations dans le domaine de la normalisation et espérons pouvoir représenter les volontés françaises dans ce domaine pour pouvoir être en avance sur le monde de demain ».

D’autres groupes de travail sont également constitués au sein du CEN TC 226 pour travailler sur différentes problématiques : les dispositifs de retenue routiers (gérés par un secrétariat français), la signalisation verticale (secrétariat allemand), l’éclairage public (secrétariat danois), les horodateurs (secrétariat français), les panneaux aux messages variables (secrétariat autrichien), la signalisation horizontale (secrétariat espagnol), le contrôle du trafic (secrétariat britannique), les dispositifs de protection contre le bruit (secrétariat belge) et la sécurité pour les éléments fusibles (secrétariat français).

Un engagement de longue date en faveur des équipements de la route et de l’innovation

Dominique Mondé était déjà fortement engagé au sein du CEN TC 226 puisqu’il présidait jusqu’alors, et ce depuis 20 ans environ, la commission de normalisation française sur la régulation du trafic routier. Celle-ci a en charge la normalisation des différents équipements de régulation du trafic routier, principalement par feux de circulation et applications associées.

Il fut par ailleurs Président depuis sa création de la section « Régulation du trafic » du  SER, une section composée d’entreprises impliquées dans la problématique de « l’intelligence de la route » avant de passer la main récemment l’année dernière pour accéder à la vice-présidence du Syndicat.

Enfin, Dominique Mondé est Directeur général adjoint de FAYAT ENERGIE SERVICES, premier groupe français indépendant de la construction et de l’industrie et 4ème groupe du BTP en France. FAYAT a intégré l’activité « énergie », en 1994 avec l’acquisition d’entreprises de référence comme SATELEC et SEMERU, puis de FARECO en 1996. FARECO est un industriel dans le domaine de : la signalisation lumineuse, urbaine et routière, le domaine du recueil de données routières, le contrôle automatisé, la ville intelligente avec des nouveaux produits connectés.

Pour rappel, le CEN TC 226 a pour mission de préparer des normes et des spécifications techniques dans le domaine des équipements routiers. Il fait partie du CEN, dont le siège se situe à Bruxelles, et qui a été fondé en 1961 par les instituts de normalisations des pays membres de l’Union européenne afin d’harmoniser les normes européennes dans tous les domaines à l’exception de l’électronique et de l’électrotechnique. À ce jour le CEN a publié près de 13 000 documents normatifs. Il propose des propositions de normes qui doivent être approuvées par les organismes nationaux de certification (AFNOR pour la France) et qui peuvent ensuite déboucher sur l’élaboration d’une norme européenne.

**********************

A propos du Syndicat des Equipements de la Route

Le SER  regroupe les principales entreprises françaises impliquées dans la conception et la fabrication d’équipements de la route. Le Syndicat est organisé autour de 6 sections : « Signalisation verticale » (panneaux, etc.), « Signalisation horizontale » (marquage des chaussées, etc.), « Dispositifs de retenue » (glissières de sécurité, etc.), « Régulation de trafic » (feux, etc.), – « Sécurité, balisage, chantiers » et « Mobiliers et aménagements urbains ». Les équipements de la route représentent un chiffre d’affaires de 1,5 milliards d’euros et plus de 5 000 emplois.

www.equipements-routiers-et-urbains.com

@routepourtous

Dominique Mondé, Vice-Président du Syndicat des Equipements de la Route, élu à la Présidence du Comité Européen de Normalisation des Equipements de la Route

Dominique Mondé, Vice-Président du Syndicat des Equipements de la Route, élu à la Présidence du Comité Européen de Normalisation des Equipements de la Route