Un skate connecté coup de coeur de l’Audacity Week

#Startup #IoT :

Des étudiants de l’ISCOM PARIS conçoivent un skateboard connecté et remportent l’ #AudacityWeek

Paris, le 11 juillet 2017 – Le vendredi 7 juillet s’est tenue la finale l’édition 2017 de l’#AudacityWeek, le startup challenge de l’ISCOM Paris (Institut Supérieur de Communication). Le jury a consacré PADIT, un pad connecté qui se fixe sous une planche de skate, et qui permet d’améliorer la performance des skaters dans la rue, mais aussi en compétition. Pour rappel, l’Audacity Week qui consiste à créer sa startup en une semaine, vise à promouvoir l’esprit startup parmi les Iscomiens et à nourrir le parcours d’entrepreneuriat de l’ISCOM PARIS. 30 startups représentant 451 étudiants de 5ème année étaient en compétition.

Un jury de professionnels du monde de l’entrepreneuriat et d’investisseurs

À l’issue d’une semaine de compétition, les 5 startups finalistes ont présenté leur projet vendredi 7 juillet devant :

-          Catherine Torterat, déléguée générale de l’Union des Couveuses d’Entreprises

-          Janine Bedoucha, économiste, ancienne de Bercy

-          Octave Banan, conseil auprès de la BPI

-          Clara Schmelck, journaliste chez Intégrales et Socialter, philosophe des médias

-          Pascal Condamine, « project evangelist » chez ‎Indiegogo

PADIT, coup de coeur du jury de l’Audacity Week 2017

La startup a conçu un pad connecté, qui vient se fixer sous la planche de skate (au seul endroit protégé des chocs, entre la planche et les roues). Ce pad, muni de capteurs, va enregistrer tous les mouvements du skate, ainsi que la hauteur et la vitesse, de façon à fournir des insights et un feedback instantané sur les mouvements, au skaters comme aux jurys de compétitions, via une application mobile. En fournissant de la data ainsi qu’une modélisation 3D des mouvements, PADIT permet aux skaters d’améliorer leurs « tricks » (figures acrobatiques) et donc leur performance. Il permet également de faciliter l’apprentissage, auprès des néophytes et du grand public, d’une discipline bénéficiant d’un fort engouement, notamment depuis sa toute récente annonce en tant que discipline olympique aux JO de 2020.

Coralie Cazalé, chef de projet et porte-parole de l’équipe de PADIT : « Nous sommes heureux d’avoir remporté cette dernière compétition avec un projet qui nous tient réellement à coeur, et sur lequel nous avons travaillé avec nos compétences et nos tripes ! Nous sommes très reconnaissants envers Jean Marc Rejaud (FIT) qui nous a coachés et a su nous pousser dans nos retranchements pour nous permettre de donner le meilleur ; envers Eve Chegaray (BFM Business) qui nous a aidés sur la meilleure façon de présenter nos idées ; et bien sûr envers l’ISCOM qui nous a donné l’occasion de développer notre projet à travers l’Audacity Week. Nous allons avoir besoin d’accompagnement et nous allons commencer à mobiliser notre réseau dans les semaines qui viennent pour lancer PADIT. Affaire à suivre ! »

Créativité et audace

PADIT était en compétition aux côtés de 4 autres startups finalistes très diversifiées :

-Harvest, une app de « smart stalking » qui permet de regrouper sur un même profil toutes les informations que nous laissons sur les réseaux sociaux. Idéal pour ceux qui souhaitent en savoir le plus possible sur un futur employeur ou sur un futur petit ami, avant de le rencontrer « pour de vrai ».

-Dis Tanguy, une plateforme qui permet aux étudiants de gérer facilement toutes leurs démarches administratives, notamment en matière de logement.

-Dump it, un gobelet transparent biodégradable, contenant des graines pour être replanté et qui vise le marché des Festivals.

-SOS, une application qui permet d’optimiser le système d’alerte en cas d’urgence et donc de réduire le temps d’intervention des secours.

Virginie Munch, Directeur général ISCOM Paris se félicite de cette édition : « Nous sommes heureux, de l’esprit convivial dans lequel s’est déroulé ce challenge, même s’il a nécessité la concentration et l’implication de nos étudiants sur de très nombreux sujets ».

Sylvie Gillibert, Directrice des Programmes ajoute : « De nos jours, les jeunes doivent être positifs et conscients de leurs propres capacités. Si une personne est déterminée, elle pourra réaliser ses rêves, ses projets et ses ambitions. C’est l’un des différents messages de l’Audacity Week ».

Catherine Torterat, Déléguée générale de l’Union des Couveuses d’Entreprises conclut : « On voit à l’occasion de ce challenge que les étudiants savent mettre en œuvre leur savoir entrepreneurial. Ils ont montré la capacité à créer, à innover dans une logique de marché. Ils ont su coopérer, mettre en place un travail collaboratif pour produire un projet sensé, étudier sa faisabilité et sa commercialisation ».

Pour plus d’information, retrouvez toutes les interviews de cette semaine sur le blog de l’Audacity Week, ainsi que sur son podcast

**********

L’ISCOM, école supérieure de communication et publicité, forme ses étudiants à des postes à responsabilité, impliquant vision stratégique et maîtrise opérationnelle de la fonction communication dans l’entreprise. L’école les dote d’une culture managériale humaniste, associée à la conscience du résultat et au sens de l’intérêt collectif.

L’ISCOM a intégré de manière systématique l’entreprise à sa pédagogie, dont les spécialisations couvrent l’ensemble des métiers de la communication : digitale, influence et stratégie de l’événement, design de marque, innovation marketing, communication politique et publique, création, etc.

L’ISCOM, 1 réseau de 7 écoles en France : Paris, Lille, Lyon, Montpellier, Rouen , Strasbourg et Toulouse

**********************

Contacts Presse :

Clara Moreno

clara (at) morenoconseil (point) com